13 conseils photo qui vont vous faire gagner du temps si vous débutez 

Peu importe le domaine de spécialité ou d’expertise, on commence tous un jour, en ayant aucune ou peu de connaissances. 

En photographie c’est pareil, évidemment au début on ne sait pas grand chose et on ne sait souvent pas toujours par où commencer. 

Dans cet article, je vais vous donner des conseils qui vous éviteront de faire les même erreurs classiques que bon nombre de débutant peuvent faire et ainsi vous permettre de mieux débuter en photographie. 

1. Ne vous focalisez pas sur le matériel photo au tout début de votre apprentissage


Retenez qu’une bonne photo n’est souvent pas faite avec du bon matériel, même si en apparence vous pourriez le croire. 

C’est une erreur de penser qu’un meilleur appareil photo ou un excellent objectif vous permettra de faire de meilleures photos, c’est faux.

Ils vont contribuer à beaucoup choses, notamment sur la qualité d’image, le piqué, le confort d’utilisation, apporter la stabilisation, une meilleure gestion de la sensibilité, un autofocus plus performant etc…sauf que tout cela ne va pas vous aider à faire de bonnes photos.

Une bonne image n’est pas forcément de bonne qualité optique avec un très bon rendu et un excellent piqué, d’ailleurs tout le monde n’a pas les moyens de s’acheter du matériel hors de prix, il faut bien l’avoir en tête.

Et ce n’est pas pour autant qu’il ne peuvent pas réaliser d’excellentes images.

Souvenez-vous : c’est le photographe qui fait les images et non l’appareil photo, quel qu’il soit.

Le choix du sujet, la maîtrise de la lumière, l’approche artistique, la créativité et le respect des bases de la photographie sont un ensemble de facteurs à prendre en compte pour réaliser une bonne image. 

Si vous arrivez à mettre en application tout ce savoir faire, alors il y a de fortes chances que votre image soit réussie.

Les accessoires pour la photo vont quant à eux avoir un impact sur le rendu de votre image, permettre de modeler la lumière, sans nécessairement rendre l’image meilleure ou rattraper des erreurs commises lors de la prise de vue.

Si vous débutez avec un flash, il y a de grandes chances que vous ratiez complètement vos photos parce que vous ne maitrisez pas du tout la lumière, alors que vous avez acheté un super flash haut de gamme hors de prix que l’on vous a conseillé.

C’est pareil avec l’achat d’un filtre ND, si vous ne maitrisez pas le triangle d’exposition et l’usage du trépied, vous allez peiner à vous en servir correctement.

Pourtant la majorité des photographes débutants qui se focalisent un peu trop sur le matériel pensent qu’il vont améliorer leurs photos s’ils achètent tel ou tel matériel.

Les envies des photographes débutants sont nombreuses et se finissent souvent par un achat compulsif.

  • L’envie d’acheter un flash.
  • L’envie d’acheter un trépied.
  • L’envie d’acheter une longue focale.
  • L’envie d’acheter un filtre ND.

Est-ce grave ? Non.

Le problème, c’est qu’en attendant de vouloir tel ou tel type de matériel, le photographe en tout début de phase d’apprentissage ne fait pas de photos ou très peu avec ce qu’il a déjà en sa possession.

Résultat ? Il ne progresse pas.

Si vous êtes dans ce cas là ; attendez d’avoir un peu plus d’expérience afin d’être sûr de savoir si avez vraiment besoin de tel ou tel matériel.

2. Faites l’effort de lire le manuel de votre appareil photo, c’est essentiel

Lorsqu’on utilise un appareil photo pour la première fois, on se retrouve à toucher sur tous les boutons et à comprendre tant bien que mal la signification des fonctions qui leurs sont associées.

Quand on rentre dans les menus c’est pire, plein d’autres paramètres et réglages viennent s’ajouter avec des noms techniques. Du coup, on ne préfère pas y toucher au cas où on dérègle quelque chose.

Tout ce méli-mélo rebutent beaucoup de débutants, c‘est bien normal, je le comprends parfaitement.

Eux ce qu’ils cherchent, c’est pouvoir faire des photos rapidement, sans vraiment se soucier de tous ces boutons ni à faire des réglages.

Le seul qui compte vraiment pour faire une photo est le déclencheur, facile à trouver au final. C’est le principal me direz-vous. ?

Voyant que ça fonctionne comme ils veulent, ils ne cherchent pas à comprendre d’avantage le fonctionnement même de leur appareil photo.

Pourtant, une grande partie de ces personnes vont alors faire une erreur commune, ne pas lire le mode d’emploi de leur appareil photo.

Je sais que lire le manuel de son appareil photo peut être rébarbatif pour certains, mais c’est tellement plus sage de prendre le temps de le faire. 

En poussant le vice encore un peu plus, je vous conseille expressément de vous procurer un livre dédié au modèle de votre appareil photo pour comprendre encore mieux les entrailles de votre outil photographique.

Pourquoi me direz-vous ?

Tout simplement parce que si vous n’êtes pas prêt à lire le manuel de votre appareil photo, c’est que vous n’avez pas envie de comprendre son fonctionnement et ses principales fonctions.

En réalité, en agissant comme cela, c’est que vous ne souhaitez pas apprendre la photographie de façon sérieuse.

Je sais très bien que vous avez envie faire des photos le plus rapidement possible mais ce n’est pas comme ça que vous allez bien débuter. 

Le problème est que si vous ne voulez pas apprendre l’outil qui permet de faire des photos, alors vous ne serez jamais un bon photographe.

Si je vous dis ça c’est parce que vous devez avant tout vous concentrer sur la photo et non pas sur le fonctionnement de votre appareil photo lors de la prise de vue. 

Bien évidemment au début vous ne comprendrez pas tout, ça ne sera pas si facile, mais cela fait parti de l’apprentissage.

À vous de chercher à comprendre dans le manuel l’utilité de tel ou tel fonction ou bouton, appareil photo en main bien évidemment. 

Rappelez-vous bien que le mode d’emploi se lit autant de fois que nécessaire.

3. Apprenez les bases de la photographie en priorité

Quiconque aujourd’hui est capable de prendre des photos avec n’importe quel appareil photo.

Grâce au « mode tout automatique », il effectue les réglages à votre place et qui permet à n’importe qui de faire des photos, sans connaître le moindre réglage. 

Retenez que le mode automatique sur votre appareil photo ne vous permettra pas de progresser en photographie et ne vous aidera pas non plus à faire de meilleures images.

Si vous utilisez ce mode, oubliez-le.

En photo, vous devez être créatif.

L’automatisme de votre appareil photo va vous en empêcher car il ne devine pas vos intentions, ni le rendu que vous souhaitez obtenir.

Il est donc essentiel que vous preniez le temps d’apprendre les différents réglages et paramètres de prises de vues.

Pour cela, vous devez mémoriser toute la théorie ou revoir les bases fondamentales de la photographie, dans le but de vous concentrer uniquement sur la réalisation d’une image, et non sur la technique.

  • Apprendre à exposer une image grâce au triangle d’exposition, à savoir l’ouverture du diaphragme, la durée de d’exposition (vitesse d’obturation), et la sensibilité iso.
  • Apprendre à faire correctement la mise au point grâce à l’autofocus et en mode manuel.
  • Apprendre à utiliser les modes d’exposition (PASM) et la correction d’exposition.
  • Apprendre à régler la balance des blancs.
  • Apprendre à cadrer une image.
  • Apprendre les règles de composition.
  • Apprendre le développement de base dans un logiciel

Comme disait un certain Pablo Picasso, “Apprends les règles comme un professionnel afin de pouvoir les briser comme un artiste.”

4. Lisez beaucoup de livres sur la photographie

Apprendre la photo en mode autodidacte n’est possible que si vous vous donnez les moyens d’y arriver.

Il faut savoir que beaucoup de photographes professionnels n’ont pas acquis de formations et réussissent quand même à produire des images de qualité.

À l’inverse, beaucoup d’amateurs passionnés réussissent à créer de bien meilleures images que certains professionnels, c’est un fait.

Se former en photographie est très important au début de votre apprentissage car vous devez acquérir les connaissances de bases indispensables à la bonne réussite d’une photographie.

Souvent qualifiés d’archaïques ou d’inutiles pour certains, les livres sur la photo sont pourtant une excellente opportunité pour enrichir vos connaissances.

Généralement, les conseils que vous allez trouver dedans sont généralement très pertinents et vous donneront envie de les appliquer rapidement pour réussir vos images.

Si vous adorez la photo et que la lecture ne vous fait pas peur, sachez que j’ai regroupé plusieurs bons livres sur la photographie que je recommande pour un bon apprentissage.

Évidemment, si vous souhaitez progresser rapidement, c’est de lire régulièrement en prenant des notes, au côté de votre appareil photo c’est encore mieux.

5. Ne négligez pas la prise de vue

Photographier tout et n’importe quoi n’a de sens que si vous apportez un minimum de valeur et d’intérêt à ce que vous faîtes.

Si par exemple vous prenez en photo un objet sans avoir pris soin de le mettre en valeur, d’installer un bon éclairage, d’utiliser la bonne focale, de faire les bons réglages, cela revient à faire une photo sans grand intérêt. 

Essayez de préparer au mieux votre prise de vue afin d’éviter des déclenchements inutiles et intempestifs, dans la mesure du possible.

Bien évidemment, photographier sur le vif ne demande pas la même préparation, ça tombe sous le sens, tout est relatif.

Bref, j’espère que vous aurez compris ce conseil photo essentiel à votre apprentissage.

6. Ne brûlez pas trop vite les étapes

Comme nous l’avons vu plus haut dans l’article, il est indispensable de vous concentrer avant tout sur les bases de la photographie, à savoir l’exposition, la mise au point, le cadrage, la composition etc…

Même si vous aurez encore beaucoup de choses à apprendre et à maîtriser en photographie, il vous sera impossible de tout mettre en application au début.

N’allez donc pas trop vite, chaque chose en son temps.

Si vous ne respectez pas ça, vous allez vous disperser, perdre du temps, et au final, réaliser peu de photos.

7. Essayez de corriger vos erreurs rapidement 

Les premiers temps, les photos que vous allez faire avec un appareil photo, ne vont pas vous sembler terribles. Vous serez souvent déçu, c’est malheureusement le cas de beaucoup de personnes qui débutent.

Je vous rassure, c’est normal que vous ne réussissiez pas à faire de magnifiques images au début. 

Vous y arriverez un jour, c’est une certitude.

En attendant, le conseil qui fonctionne pour progresser de façon très rapide consiste à noter les défauts que vous pouvez rencontrer lors de chaque prise de vue.

Prenez le temps d’analyser vos photos, les bonnes comme les mauvaises.

Vous devez comprendre pourquoi votre photo est trop sombre ou trop claire, floue, mal cadrée, mal composée, a un problème de couleurs, de netteté etc…

Une fois que vous aurez mis le doigt sur le problème en question, pensez à le noter quelque part et corrigez-le au plus vite pour éviter de refaire la même erreur à l’avenir.

À l’inverse, vous devez aussi comprendre pourquoi certaines de vos images sortent du lot, ce que vous avez fait pour y arriver.

C’est très important de le faire pour que vous soyez en mesure de reproduire de bonnes images.

En faisant cela régulièrement, vous pouvez être certain que vous allez vous améliorer.

8. Photographiez ce qui vous passionne le plus

Lorsqu’on débute la photographie, on a besoin de faire des photos de tout et n’importe quoi, c’est parfaitement normal.

On essaye de trouver son style de photos, sans forcément y réfléchir à la prise de vue.

Pourtant, je suis sûr qu’un domaine en particulier vous attire plus qu’un autre. 

Il y a des personnes qui savent déjà ce qu’elles aiment photographier et d’autres pour qui c’est plus difficile.

Accordez-vous un moment pour réfléchir à ce que vous aimez le plus et prenez-en note.

Définissez deux ou trois thématiques et concentrez sérieusement tous vos efforts sur l’une d’entre elles.

Vous pouvez également faire un tri de vos images afin de déterminer le type d’image que vous faites le plus souvent et continuer à produire des images dans la même thématique.

9. Pratiquez régulièrement la photo

Je ne le dirais jamais assez, si vous voulez progresser de façon exponentielle, il est indispensable de photographier le plus souvent possible.

Vous devez consacrer du temps à votre pratique photo, ne serait-ce que 15 minutes par jour, le temps de faire une photo ou deux.

Bien évidemment, ne le faite pas n’importe comment. 

Il est contre productif de photographier n’importe quoi, fixez-vous des objectifs.

Quand je dis qu’il faut pratiquer, ce n’est pas faire 500 photos en rafale par ici par là tous les trois jours.

Prenez le temps de construire votre image afin d’obtenir une bonne photo.

Faites attention à la lumière, à votre cadrage, au choix de votre sujet, à vos réglages et bien plus encore.

Pensez votre photo à l’avance.

Imaginez les éléments que vous souhaitez voir apparaitre en prenant soin de les noter quelque part.

Vous pouvez aussi lire un sujet d’un livre sur la photographie un peu chaque soir si vous n’avez pas eu le temps de photographier.

C’est un excellent moyen de retenir les meilleurs conseils pour les mettre en application le lendemain.

10. Apprenez à observer et à photographier avec votre oeil

Dans l’idéal, il faudrait que votre image se construise mentalement avant d’être prise avec votre appareil photo.

Pour exercer votre oeil de photographe, pas besoin d’appareil photo, prenez le temps d’observer votre environnement et réfléchissez comment serait la photo si vous deviez la prendre.

Avec un peu de pratique, vous l’aurez en tête sans même appuyer sur le déclencheur de votre appareil photo.

Si vous pensez à cela à chaque fois, vous saurez exactement les réglages à appliquer et votre image sera bonne la majorité des cas.

Pour pousser la chose encore plus loin, vous pouvez très bien imaginer votre photo déjà développée, dans un style qui vous ressemble, avec des couleurs particulières ou en noir et blanc par exemple.

Grâce à cette technique, je vous garantis que vous allez faire un véritable bon en avant dans votre progression.

11. Observez la lumière pour mieux la maitriser

Photographier, c’est écrire avec la lumière.

Pour la majorité des photographes, c’est le secret d’une photo réussie.

En vérité, il n’y a pas à débattre là-dessus.

S’il n’y a pas de lumière, il n’y a pas de photo.

Cela dit, vous pouvez très bien avoir une bonne lumière autour de vous et ne pas savoir comment la mettre en valeur sur votre sujet.

Il n’existe selon moi pas de bonne ou de mauvaise lumière, il suffit juste de savoir l’utiliser au mieux.

Alors pour espérer faire des photos qui sortent du lot, vous allez devoir prendre le temps d’observer la lumière dans tous ses états et comprendre l’incidence qu’elle peut avoir sur le sujet et la scène dans sa globalité.

Je préfère vous prévenir, cela ne va pas se faire du jour au lendemain, mais c’est un facteur clé dans la réussite d’une image que vous ne devez pas négliger.

La lumière est un vaste et passionnant sujet qui demande d’être abordé en long et en large, ce que je ne ferais pas ici.

Il faut juste comprendre qu’elle a un impact significatif sur vos photos et que l’éclairage peut changer radicalement le rendu sur votre sujet en fonction des principaux critères ci-dessous. 

La qualité de la lumière 

Elle provient principalement de sa source et sera déterminée par des ombres plus ou moins dures pour un contraste plus ou moins fort, en corrélation avec l’intensité de la lumière.

La taille de la source de lumière va jouer un rôle sur sa qualité :

  • Plus la source lumineuse sera petite, plus les ombres seront dures.
  • Plus la source lumineuse sera grande, plus les ombres seront douces.

La distance de la source de lumière par rapport au sujet aura un impact sur sa qualité :

  • Plus la source lumineuse est proche du sujet, plus les ombres seront douces.
  • Plus la source lumineuse est éloignée du sujet, plus les ombres seront dures.

L’éclairage de la scène ou du sujet est donc très important pour pouvoir bénéficier d’une lumière de qualité.

L’intensité de la lumière

Elle correspond à la quantité de lumière disponible émise sur le sujet. 

Vous devez savoir qu’avant d’exposer correctement une image, tous les sujets ne réfléchissent pas la même quantité de lumière.

C’est le cas de la matière (fer, bois, verre, plastique, peau claire et foncée), de certaines textures, de la couleur et bien d’autres éléments. 

Vous devez comprendre que l’apport de lumière ne sera évidemment pas le même pour chaque sujet et situation.

Quand vous l’aurez constatez par vous même, vous allez mieux exposer vos images.

L’intensité de la lumière détermine aussi le contraste sur le sujet et dans l’image plus globalement.

Plus l’écart entre les zones claires et foncées est grand, plus le contraste est important.

On peut en déduire qu’un éclairage avec une intensité lumineuse élevée provoque un fort contraste et des ombres très marquées. 

Mais ce n’est pas si simple, comme nous l’avons vu plus haut, la distance et la taille de la source de lumière ont un impact significatif sur la dureté des ombres.

Pour le prouver, essayez de faire des photos de portrait en plein après-midi d’été lorsque le soleil est au zénith sans nuages. 

À ce moment là de la journée, l’intensité de la lumière est généralement très forte. 

Si vous décidez de photographier une personne, vous constaterez que des ombres très marquées se sont dessinées sous les yeux et le nez de votre sujet.

Par conséquent, je vous déconseille de réaliser un portrait dans ces conditions de luminosité extrêmement difficiles à maitriser si vous débutez juste.

De plus, vous constaterez que ce type d’éclairage sur un portrait ne permet pas d’obtenir un rendu du visage très flatteur.

Par contre, si des nuages surgissent d’un coup, ils auront pour effet de diffuser la lumière, réduire le contraste, adoucir les ombres, et de diminuer l’intensité lumineuse du soleil.

Grâce ce changement radical d’éclairage, cette luminosité plus homogène est propice à réaliser quelques portraits.

La direction de la lumière

La lumière peut provenir de tous les côtés, avec pour conséquence, des rendus totalement différents sur le sujet.

Pour reprendre l’exemple de la lumière naturelle du soleil, nous savons que sa direction par rapport à son angle varie au cours de la journée. 

Afin de la contrôler plus efficacement, vous avez la possibilité de la rediriger à l’aide d’un ou plusieurs réflecteurs, à l’endroit voulu.

Évidemment, vous vous doutez bien que c’est moins évident si vous photographier un paysage 🙂

En outre, cela est possible en lumière artificielle si vous voulez utiliser des flashs ou des lampes. 

Savoir analyser la provenance de la lumière sur une image et en mesurer sa qualité peut vous sembler complexe de prime abord, mais c’est un exercice que je vous encourage à faire.

La lumière est un élément fondamental en photographie que vous devez apprendre à la maitriser.

L’expérience fera aussi que vous arriverez à comprendre plus facilement son importance au sein d’une image.

En attendant, vous pouvez essayer de vous entraîner à reconnaitre un des types de lumières ci-dessous et à les reproduire. 

  • La lumière directe

On appelle une “lumière directe” une source lumineuse qui éclaire directement le sujet sans qu’elle soit réfléchie.

  • La lumière indirecte

La lumière dite “indirecte” est une source lumineuse réfléchie.

  • La lumière frontale

Située derrière le photographe, la lumière frontale est une source lumineuse qui éclaire le sujet de face. C’est le cas également lorsqu’un flash cobra est monté sur l’appareil photo en direction frontale du sujet.

  • La lumière latérale

Venant de la droite ou de la gauche du sujet, la lumière latérale provoque généralement un fort contraste.

  • La lumière oblique

Source lumineuse située à 45° par rapport au sujet et placée assez haute, elle provoque des ombres allongées à l’opposé.

  • La lumière à contre jour

N’importe quelle source lumineuse dirigée face à l’objectif d’un appareil photo va engendrer un taux de contraste élevé.  

  • La lumière en plongée 

Cette source lumineuse est orientée vers le bas en direction du sujet, de face.

  • La lumière en contre-plongée

Cette source de lumière est orientée vers le haut et en direction du sujet, de face.

  • La lumière rasante

Orientée au plus bas, ce type de lumière révèle les moindres détails d’un sujet, de la matière, en les rasant de près. 

La température de couleur de la lumière

Toutes les sources de lumière ont une température de couleur bien déterminée, et vont avoir un impact au niveau des couleurs de votre image si vous ne réglez pas correctement la balance des blancs sur votre appareil photo.

Pour vous donner un exemple simple, la lumière du soleil a une température des couleurs autour des 6500° Kelvin lorsqu’il est au zénith.

Ce blanc est considéré comme neutre, se situant même dans les teintes froides.

Plus le soleil descend dans le ciel, plus le blanc sera chaud.

Si vous réalisez une mauvaise balance des blancs à la prise de vue, les couleurs sur votre image seront totalement faussées.

Pour vous assurer d’une bonne correspondance des couleurs, je vous recommande d’appliquer les pré-réglages de balance des blancs sur votre appareil photo.

Parfois, en fonction du sujet et des sources, il sera nécessaire de régler manuellement cette balance des blancs.

Sachez que si vous travaillez au format jpeg, la balance des blancs est un réglage à ne pas négliger, car la moindre erreur peut ruiner une image, et il sera alors très difficile de la corriger ultérieurement.

Préférez le format raw pour avoir le contrôle de la balance des blancs en post-traitement.

Puisque la couleur de la lumière peut varier d’une source à l’autre, différentes sources ensemble peuvent alors provoquer des problèmes de justesse au niveau des couleurs.

Cela peut être le cas notamment si vous devez mixer plusieurs sources lumineuses (lumière naturelle, flash, lampes led) qui ont des températures différentes.

Cette notion est assez complexe et plutôt réservé aux personnes plus expérimentés, mais vous je vous invite à vous renseigner sur le sujet.

Si vous avez envie de comprendre toutes les subtilités que la lumière est capable d’offrir sur vos photos, alors je vous conseille les deux livres suivants.

12. Expérimentez de nouvelles choses de temps en temps

Toujours dans le but de vous aider à vous améliorer et faire de vous un photographe qui apprécie ses images, je vous encourage de changer vos habitudes photographiques lorsque que vous en ressentez le besoin.

Bien qu’il soit plus sage de vous concentrer sur une spécialité photo bien précise pour la maitriser au mieux, je vous invite à apprendre de nouvelles techniques venant d’autres domaines dans l’intérêt de faire des photos différentes.

Par exemple, les personnes qui pratiquent la photo animalière sont pour certains naturellement attirés par la macrophotographie.

Bien sûr, les techniques utilisées ne sont pas les mêmes mais ont déjà des points communs, comme la nature, la patience, l’art du camouflage et la persévérance.

L’idée de faire des photos macros peut s’avérer très formatrice. À l’aide d’une simple bonnette macro ou de tubes allonges, à vous l’expérience de l’infiniment petit.

Bien sûr, vous devrez surmonter des difficultés techniques que vous n’avez pas l’habitude de rencontrer, c’est le but.

En photo, expérimenter, c’est aussi découvrir les différentes facettes du monde qui nous entoure. 

Vous devez vous intéresser aux nouvelles choses, être curieux et ne garder que ce qui vous intéresse.

C’est comme un photographe qui aime faire des photos de portrait en lumière naturelle, va vouloir s’intéresser progressivement à la photo de portrait au flash.

Les techniques liées au flash sont vastes, complexes et ne s’apprennent pas du jour au lendemain.

Sortez le flash intégré de votre appareil photo et essayez de comprendre comment ça fonctionne. 

Au début, vous allez trouver ça compliqué, mais les possibilités créatives sont si nombreuses avec un flash, même celui qui est intégré à votre appareil.

Les manières d’expérimenter de nouvelles choses en photographie sont infinies, à vous de trouver lesquelles.

Rappelez-vous surtout qu’elles vous permettront de progresser plus vite dans votre pratique photo.

13. Apprenez les règles en photographie

Faire n’importe quoi, tout le monde sait faire. 

Par contre, respecter un code d’usage, des règles, c’est moins le cas de tout le monde.

D’ailleurs, la plupart des gens s’en fichent et préfère passer outre, car cela n’a pas de sens pour eux. Cette raison est valable dans n’importe quel domaine vous me direz.

Et comme dans tout autre spécialité, il y a des choses qui fonctionnent et d’autres pas, la photographie n’échappe pas à la règle.

Si des règles bien précises ont été instaurées c’est qu’il y a forcément une raison. 

Bien entendu, elles peuvent être transgressées à tout moment, mais au début, je vous déconseille de le faire.

Concentrez-vous en priorité sur la création de l’image.

Vous allez devoir faire l’effort de les appliquer pendant toute la durée de votre apprentissage, c’est vraiment important. 

Les respecter permettront à vos images d’être plus harmonieuses, d’être plus facile à lire. 

Vous le constaterez par vous même très rapidement.

D’ailleurs, retenez qu’il n’y a pas que les photographes débutants qui les utilisent, c’est pour dire que ça fonctionne, sinon ça se saurait.

Au fil du temps, vous appliquerez ces règles sans même y réfléchir au moment de construire votre photo.

C’est seulement à partir de ce moment là de votre parcours photographique que vous pouvez vous permettent d’enfreindre les règles afin de donner un style particulier ou une signature à vos images qui vous ai propre.

Si vous voulez en savoir plus sur les règles de bases en photographie, voici un livre qui pourrait vous intéresser.

Pour conclure

Bien que la photo soit une manière de s’exprimer, elle demande du temps pour que le message passe bien.

Alors ne vous reposez pas sur vos lauriers, prenez le temps qu’il faut pour assimiler les nombreux conseils sur cette page car je suis convaincu qu’ils vous aideront à franchir un nouveau pas dans votre parcours de débutant en photographie.

Enfin je l’espère 🙂

Si vous avez aimé cet article, n’hésitez-pas à le partager !

Cet article vous a-t-il été utile ?

Si oui, cliquez sur une étoile pour attribuer une note 😉

Note moyenne : 4.7 / 5. Nombre de notes : 16

Aucune note encore ! Soyez le premier à noter cet article.

Oula...Vous n'avez pas apprécié cet article, j'en suis désolé....je suis loin d'être parfait.

Laissez-moi améliorer cet article grâce à vos recommandations !

Qu'espériez-vous ?

guest
2 Commentaires
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires
Suzanne
Suzanne
1 année plus tôt

Merci beaucoup, j’ai tout lu , ouff beaucoup de contenu, mais j’aime la photographie et j’ai de l’intérêt à apprendre les bases correctement afin de faire de meilleures images. Comme vous dites, tranquillement mais sûrement !

Aujourd’hui j’ai essayer quelques prises photos, elles ne sont pas toutes bonnes mais je crois que j’ai compris un peu mieux le sens de la luminosité, les ISO en fait.. Mon problème c’est de comprendre les 3 bases et de les appliquer ensemble. Ouverture/vitesse/sensibilité.. Ouff! Débutante comme vous pouvez le constater.

Je continue,

Suzanne

madina
madina
1 année plus tôt

j’aime bcp se que vous faite et j’espere que ca va marcher pour moi et je vais devenir pro